COMMUNIQUES DE PRESSE

PRESSE N°004/2022 –  POUR LA LEVEE IMMEDIATE ET SANS CONDITION DE LA MESURE PORTANT FERMETURE PROVISOIRE DE LA RADIO-TELEVISION SARAH (RTS) EMETTANT A MBANDAKA, PROVINCE DE L’EQUATEUR

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV)  exprime ses vives préoccupations consécutivement à la fermeture irrégulière et prolongée de la Radio-Télévision Sarah (RTS), une chaîne privée émettant à Mbandaka, Chef-lieu de la province de l’Equateur dont les installations ont été scellées  sur ordre du Gouvernement provincial de l’Equateur.

Selon les informations parvenues à la VSV, c’est sur base d’un Arrêté Ministériel n°2027/02/CAB/MINIPRO EDD-T-CM NTI-PPG/BEL/EQ/2021 du 15 novembre 2021 portant fermeture provisoire de la Radio-Télévision Sarah (RTS) que ce média privé a été fermé à titre provisoire pour une durée de soixante (60) jours sous prétexte « d’inciter la population à la désobéissance civile et de diffuser régulièrement les discours haineux, xénophobes et incendiaires sur ses ondes ».

Il sied de souligner qu’en date du 18 novembre 2021, le siège de la Radio-Télévision Sarah (RTS) a été assiégé par des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui ont contraint le média à interrompre brusquement ses émissions. Les journalistes et autres agents ont été jetés dehors et le média mis sous scellé jusqu’à ce jour.

Tous les efforts menés depuis lors par les responsables de la RTS auprès des autorités provinciales de l’Equateur et auprès du Président national du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) pour obtenir la levée de ladite mesure de fermeture demeurent sans suite jusqu’à ce jour.

Face à cet état de chose, la VSV condamne la fermeture prolongée de la RTS  qui viole le droit à l’information de la population de l’Equateur en général et de la ville de Mbandaka en particulier.

La VSV demande aux autorités congolaises de tout mettre en œuvre pour garantir la liberté de la presse et faire respecter le droit à l’information de la population sur toute l’étendue du territoire de la RDCongo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page