COMMUNIQUES DE PRESSE

PRESSE N°007/2022 – PROCES ASSASINAT DE FLORIBERT CHEBEYA BAHIZIRE ET FIDELE BAZANA EDADI : LA VSV SALUE LA REOUVERTURE DES DEBATS PAR LA HAUTE COUR MILITAIRE

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) prend acte de l’arrêt Avant dire droit de la Haute Cour Militaire (HCM) pour la réouverture des débats dès ce mercredi 30 mars 2022 dans le cadre du procès en appel sur l’assassinat des défenseurs des droits humains Floribert CHEBEYA BAHIZIRE et Fidèle BAZANA EDADI en vue de compléter l’instruction en rapport avec l’infraction de désertion mise à charge du prévenu Major Paul MWILAMBWE.

La VSV et les autres parties civiles pensent que l’audition des personnes citées par le Major Paul MWILAMBWE dans ses différentes dépositions lors des audiences passées éclairera davantage la Haute Cour Militaire sur les responsabilités des unes et des autres en ce qui concerne leur implication dans l’assassinat de deux (2) défenseurs des droits humains.

Entre autres personnes citées, il y a le Général John NUMBI BANZA TAMBO, le Général PONDE, Auditeur Général des FARDC au moment des faits, l’ancien Président de la République Joseph KABILA,  l’actuel   Bourgmestre de Limete, M. Douglas, M. KABEYA, Directeur de cabinet du Général  John NUMBI, Consul NUMBI de l’ANR,…afin de les confronter aux différentes dépositions du major Paul MWALAMBWE.

La VSV saisit cette occasion pour en appeler à la mobilisation de tous les défenseurs des droits humains pour continuer à exiger la justice pour Floribert CHEBEYA BAHIZIRE et Fidèle BAZANA EDADI. Elle réitère sa demande aux autorités congolaises de tout mettre en œuvre pour la localisation et l’arrestation du Général John NUMBI BANZA TAMBO pour qu’il réponde de ses actes criminels  conformément à la loi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page