PRESSE N°014/2020 SOS LA VIE DE L’EVEQUE PASCAL MUKUNA DE ACK EN DANGER A LA PRISON CENTRALE DE MAKALA (PCM)

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est vivement préoccupée par des informations alarmantes, frisant indubitablement un cri de détresse lancé par l’évêque Pascal MUKUNA selon lequel des personnes non autrement identifiées auraient tenté plusieurs fois, de forcer ce mercredi 20 mai 2020 vers 2 heures du matin, la porte et la fenêtre de la cellule dans laquelle il est incarcéré à la Prison Centrale de Makala (PCM) pour éventuellement lui faire du mal ou lui nuire. L’évêque Pascal MUKUNA de l’église Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) se dit être très inquiet pour sa vie et sa sécurité et confirme être en danger.

Pour la VSV, ces informations de détresse ne font que renforcer les craintes et les inquiétudes soulevées dans son communiqué de presse n°013 publié samedi 16 mai 2020 sur la vie et la sécurité de l’évêque Pascal MUKUNA au regard de ce qui était arrivé dans la même prison à l’archbishop KUTINO FERNANDO de l’église Armée de Victoire.

Aussi, la VSV se demande si la Prison Centrale de Makala n’est plus sécurisée pourque des individus non autrement identifiés puissent y opérer et mettre en danger un détenu bien connu comme l’évêque Pascal MUKUNA. De telles menaces en plein milieu carcéral posent avec acuité la problématique de l’indépendance du pouvoir judiciaire en République Démocratique du Congo (RDCongo) et susciteraient de fortes craintes à l’égard de tous les justiciables.

D’aucuns se demandent qui gère au quotidien la prison Centrale de Makala qui commence à faire peur aux congolaises et congolais? Est-ce, l’ancien régime, est-ce le nouveau régime ou la justice congolaise?

Pour la VSV, de quoi ceux qui ont pesé pour l’arrestation de l’évêque Pascal MUKUNA ont-ils peur en cherchant à le tuer si les faits repréhensibles lui reprochés sont véridiques au moment où un procès est en vue ?

Au moment où la VSV est en train de publier ce communiqué, une autre information lui parvenue fait état d’une crise qu’a piqué Evêque Pascal MUKUNA et que ce dernier est hospitalisé à la même Prison Centrale de Makala. 

La VSV rappelle aux autorités congolaises que l’évêque Pascal MUKUNA a droit aux soins de santé appropriés et que son évacuation vers un hôpital ou un centre médical de son choix s’avère plus qu’indispensable.

En définitive, la VSV demande aux autorités congolaises éprises de justice en général et au Président de la République, Chef de l’Etat en particulier en sa qualité de Magistrat suprême de :

  • Tout mettre en œuvre pour l’ouverture d’une enquête réellement indépendante sur l’insécurité dont fait l’objet l’évêque Pascal MUKUNA dans sa cellule à la PCM afin que les auteurs, commanditaires et exécutants répondent de leurs actes conformément aux lois de la RDCongo;
  • Garantir, sans faille, la sécurité de l’évêque Pascal MUKUNA de l’ACK sinon son transfèrement vers une résidence surveillée en attendant l’ouverture de son procès ;
  • Mettre un terme à l’instrumentalisation de la justice congolaise afin de permettre à celle-ci de travailler en toute indépendance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *