PRESSE N°035 – RDCONGO : LA VSV SALUE LES SANCTIONS AMERICAINES CONTRE LES REBELLES ADF

La Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) exprime sa satisfaction consécutivement à la décision prise par les Etats Unis d’Amérique de sanctionner six (6) responsables de Allied Democratic Forces (ADF) impliqués dans les massacres d’une cruauté inouïe et dans les violations massives et graves des droits humains à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDCongo) en général et à Béni en particulier.

Il s’agit notamment de : M. Musa Seka Baluku, désigné comme chef des rebelles ougandais, MM. Amigo Kibirige, Muhammed Lumisa, Elias Segujja, Kayiira Muhammad et Amisi Kasadha.

Les sanctions sus évoquées prises par les Etats Unis consistent, entre autres, en la privation de visa pour entrer aux USA, au gel des avoirs et à la limitation des transactions financières avec les personnes ciblées.

En effet, les six (6) responsables ADF précités sont accusés d’avoir aidé matériellement et soutenu les ADF par le recrutement, la logistique, l’administration, le financement, le renseignement et la coordination des opérations. Le chef ADF et ses cinq (5) proches collaborateurs sont aussi sanctionnés pour leurs rôles dans les atrocités et atteintes aux droits de l’homme auxquels ils se sont livrés contre les populations civiles notamment les massacres ou meurtres, des viols massifs de femmes et filles, des actes de torture, enlèvements des civils…

La satisfaction de la VSV est d’autant plus grande que les crimes en RDCongo en général et dans sa partie Est en particulier sont souvent perpétrés dans une quasi indifférence de la Communauté internationale contrairement à ceux commis sous d’autres cieux.

Les sanctions américaines contre les ADF ne constituent pas moins une reconnaissance du terrorisme qui sévit en RDCongo et doivent, en principe pousser toute la Communauté internationale à une mobilisation sans faille et sans tergiversation pour mettre un terme à ce terrorisme dont les conséquences néfastes pourraient s’étendre au-delà de la RDCongo.

Pour la VSV, les Etats-Unis d’Amérique et le reste de la Communauté internationale feraient œuvre utile, en plus de sanctions prises, d’apporter leur contribution significative par la localisation et la neutralisation définitive de tous les terroristes opérant en RDCongo, afin de lutter effectivement contre l’impunité des auteurs des pires atrocités et autres violations massives des droits humains foulant ainsi aux pieds le respect de la dignité humaine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *