PRESSE N°031 – 2019 RDCONGO : LA VSV SALUE LE BON DEROULEMENT DE LA MARCHE PACIFIQUE DU COMITE LAIC DE COORDINATION (CLC)

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) exprime toute sa satisfaction suite au déroulement à la fois harmonieux et sans incident lundi 21 octobre 2019 à Kinshasa, de la marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) de l’Eglise Catholique qui a bénéficié du soutien des formations politiques de l’opposition, des Mouvements citoyens, des ONG,… œuvrant  en République Démocratique du Congo (RDCongo).

Il sied de signaler que ladite marche était prévue le 19 octobre 2019 sur l’ensemble du territoire national, mais a été reportée au 21 octobre à Kinshasa sur base du compromis trouvé entre l’autorité de la ville province et les organisateurs. Il convient de rappeler qu’ailleurs en province précisément dans les villes telles que Goma, Kisangani… elle a eu lieu le samedi 19 octobre 2019.

A travers cette marche, le Comité Laïc de Coordination (CLC) dénonçait la corruption, l’impunité  et l’impuissance de la justice en RDCongo.

La marche s’est déroulée aussi bien à Kinshasa que dans  certaines villes du pays, sous l’encadrement des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui se sont acquittés professionnellement de leur tâche. La VSV félicite également les manifestants pour s’être comportés de manière exemplaire durant cette manifestation.

Toutefois, cette marche pacifique, au lieu d’être considérée comme un simple fait divers par les autorités rdcongolaises en général et par le Chef de l’Etat en particulier, doit bien au contraire constituer une interpellation pour eux, dans la mesure où la misère, la paupérisation et d’autres méfaits dans lesquelles est plongée actuellement la majorité de la population rdcongolaise ne sont qu’une conséquence logique des antivaleurs érigées en système par les régimes précédents et qui ont été dénoncées par les manifestants. C’est le cas entre autre de la corruption, du détournement des deniers publics, de la concussion, de la mauvaise administration de la justice, etc

Il convient de noter à titre illustratif que la disparition des 15 millions des dollars américains tant décriée ces derniers mois, ne peut aucunement honorer l’actuel Chef de l’Etat qui a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. En même temps, l’attitude affichée par les membres de la Cour Constitutionnelle dans l’étude et l’analyse des différents dossiers relatifs aux derniers scrutins des Gouverneurs de provinces et des Sénateurs leur soumis constitue une honte pour la justice rdcongolaise.

En vue de rendre effective la lutte contre la corruption, l’impunité et les antivaleurs prônée par l’actuel Président de la République, la VSV recommande au Chef de l’Etat de favoriser :

  • La réalisation d’une enquête pouvant faire la lumière sur le dossier relatif à la disparition des 15 millions des dollars du trésor public ;
  • La traduction devant les instances judiciaires nationales, de toutes les personnes impliquées dans cette disparition ;
  • La reforme effective de la justice par la désignation des nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle et d’autres juridictions.

 

Fait à Kinshasa, 23 octobre 2019

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME(VSV)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *