N°024: LA VSV SALUE LE DEUIL NATIONAL DECRETE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET L’ASSISTANCE HUMANITAIRE APPORTEE AUX SINISTRES DE LA CATASTROPHE NATURELLE SURVENUE A TARA, PROVINCE DE L’ITURI

LA VSV SALUE LE DEUIL NATIONAL DECRETE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET L’ASSISTANCE HUMANITAIRE APPORTEE AUX SINISTRES DE LA  CATASTROPHE NATURELLE SURVENUE A TARA, PROVINCE DE L’ITURI

 

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) salue, bien qu’intervenus tardivement le deuil national de deux (2)  jours à dater du lundi 28 août 2017 décrété par le Président de la République ainsi que l’assistance humanitaire aux sinistrés de Tara, province de l’Ituri consécutivement à la catastrophe naturelle y survenue  mercredi 16 août 2017.

Cette catastrophe naturelle consécutive à une forte pluie qui a provoqué le glissement de terrain ayant causé la mort des dizaines de personnes et plus de cent cinquante autres disparues ainsi que d’importants dégâts matériels dont l’ensevelissement de cent cinquante (150) maisons, a  suscité la compassion et la consternation des congolaises et congolais et des missions diplomatiques présentes à Kinshasa, capitale de la RDCongo  au moment où les autorités congolaises, toutes les institutions confondues semblaient « n’avoir rien entendu ni appris » de cette catastrophe naturelle comme l’ont  démontré au lendemain de cette tragédie les déplacements de certains officiels notamment le Premier ministre pour l’Afrique du Sud et le président de l’Assemblée Nationale pour le Rwanda.

Seul le Vice-gouverneur de l’Ituri s’est rendu sur le lieu prétendument dépêché par le gouvernement central alors que sous d’autres cieux ce sont les Chefs d’Etat et de gouvernements qui réagissent et se déplacent dans les minutes ou les heures qui suivent la catastrophe d’une telle ampleur  pour apporter assistance aux victimes et sauver  rapidement celles  encore enfouies sous terre. C’est le cas tout récemment du Président de la Guinée Conakry, son Excellence Alpha KONDE qui le même jour de l’éboulement des immondices  ayant  au départ la mort de cinq personnes dans son pays, le 22 août 2017 a réagi promptement et s’est rendu immédiatement sur le lieu du sinistre.

Tout compte fait, mieux vaut tard que jamais. La VSV salue  le Président de la République  et le Premier Ministre pour s’être quand même ressaisis en exprimant leur consternation six (6) jours après la catastrophe, soit le 22 août 2017, en dépêchant  à Tara une délégation gouvernementale conduite par le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, son Excellence RAMAZANI SHADARI plus d’une semaine après ; et en apportant l’assistance aux sinistrés, samedi 26 août 2017, dix (10) jours après et en décrétant le deuil national de deux (2) jours 11 jours après.

Toutefois la VSV invite les autorités congolaises à mettre un terme à la banalisation de la vie et de la dignité humaines et à garantir  à la population congolaise la protection et la sécurité dont elle a besoin et qu’elle attend d’elles à tout moment, et ce, quels que soient les lieux et les circonstances.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *