N° 010 : LA VSV DEMANDE A LA CENI D’OUVRIR TOUS LES CENTRES DES OPERATIONS D’IDENTIFICATION ET D’ENROLEMENT DES ECLECTEURS A KINSHASA

RDCONGO : LA VSV DEMANDE A LA CENI D’OUVRIR TOUS LES CENTRES DES OPERATIONS D’IDENTIFICATION ET D’ENROLEMENT DES ECLECTEURS A KINSHASA

 

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) suit avec attention le déroulement des opération d’identification et d’enrôlement des électrices et électeurs à travers la ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDCongo) depuis le lancement desdites opérations dimanche 28 mai 2017 par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

La VSV félicite la CENI d’avoir enfin pensé à l’identification et à l’enrôlement des électrices et électeurs dans la ville province de Kinshasa. Cependant, la VSV est étonnée que les prévisions des personnes à enrôler soient estimées à moins de cinq million d’enrôlés alors que la ville compterait près de douze million d’habitants.

La VSV craint que les prévisions de la CENI ne soient motivées ou basées sur des calculs politiciens visant à réduire le nombre d’électrices et électeurs à Kinshasa, ville perçue comme trop favorable à l’opposition politique. Aussi d’aucuns pensent que l’ouverture progressive des centres des opérations d’identification et d’enrôlement à Kinshasa pourraient relever de cette politique.

La VSV dénonce avec la dernière énergie, le monnayage des jetons distribués suivant l’ordre d’arrivée par des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) présents sur les lieux, le nombre insuffisant des machines, la lenteur de certains agents électoraux commis à la saisie et à la capture prenant ainsi beaucoup de temps frisant l’incompétence susceptible de décourager de nombreuses électrices et de nombreux électeurs alors qu’on se trouve à Kinshasa, capitale de la RDCongo où les conditions devraient être mieux réunies qu’en provinces.

 

En définitive, la VSV invite la CENI à mettre tout en œuvre pour réaffirmer son indépendance vis-à-vis des acteurs politiques toutes tendances confondues et à résoudre tous les écueils relevés sur les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs et d’accorder une motivation conséquente aux éléments de force de l’ordre déployés sur terrain.

 

Fait à Kinshasa, le 06 juin 2017

Téléchargez en pdf

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *