PRESSE N°57 – 2018: LA VSV ENCOURAGE LE GOUVERNEMENT A SOLLICITER L’APPUI LOGISTIQUE DE LA MONUSCO POUR LE DEPLOIEMENT RAPIDE DES MATERIELS ELECTORAUX

La  Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) demeure préoccupée par le report des scrutins initialement prévus le 23 décembre 2018 et fixés au 30 décembre en cours, pour des raisons techniques selon la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

 

En effet, après l’annonce faite par la CENI  en date du 13 décembre 2018 de l’incendie de l’un de ses entrepôts centraux à Kinshasa/Gombe, la VSV n’a pas manqué d’émettre l’hypothèse d’une tentative prévisible du report éventuel de la date des scrutins dont l’incident en question servirait de raison ou prétexte.

 

Apres examen des enjeux considérables et incommensurables intérêts pour la République Démocratique du Congo ainsi que les risques graves auxquels le pays se trouve exposé, la VSV demande au gouvernement , compte tenu des sacrifices déjà consentis pour l’organisation des élections en perspective, de bien vouloir solliciter et obtenir auprès de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), l’appui logistique additionnel dont il a besoin pour résoudre efficacement et rapidement des problèmes techniques liés au déploiement des matériels  électoraux en vue de  rassurer  l’opinion nationale et internationale quant à la tenue effective des scrutins le 30 décembre 2018.

 

En tout état de cause, nul n’ignore l’exaspération de l’opinion rdcongolaise en ce qui concerne des déceptions accumulées consécutivement aux multiples reports des élections prévues constitutionnellement en décembre 2016.

 

Pour la VSV, demander et obtenir à bon droit cet appui indispensable de la MONUSCO au regard du timing restant est de nature à consolider et capitaliser les acquis déjà enregistrés en ce qui concerne le processus électoral.

 

 

 

 

 

 

Somme toute, la VSV recommande au Gouvernement rdcongolais de (d’) :

 

 

  • Faire preuve de dépassement en sollicitant de bonne foi l’appui logistique de la MONUSCO dont il a impérativement besoin en vue de résoudre tout problème logistique dans le respect du timing sollicité par la CENI ;

 

  • Capitaliser les acquis déjà enregistrés pour relever en toute urgence les derniers défis pour l’organisation effective des élections le 30 décembre 2018.

Fait à Kinshasa, le 24 décembre  2018.

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR  LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *