N°009/2018 : RDCONGO : POUR LA LIBERATION IMMEDIATE ET SANS CONDITION DES RESSORTISSANTS RDCONGOLAIS ARRETES EN ZAMBIE

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) exprime ses vives inquiétudes consécutivement aux arrestations arbitraires et massives en février 2018 d’environ nonante quatre (94) ressortissants rdcongolais résidant à Ndola et Chingola, province de Cooperbelt par les services de sécurité de la République de Zambie.

Il ya lieu de relever que les éléments commis à l’opération d’arrestations des rdcongolais ont déchiré leurs cartes d’identité avant de les embarquer pour leur incarcération dans les différents lieux de détention du pays, et ce, sans qu’ils ne soient préalablement entendus ni jugés.

Selon les informations parvenues à la VSV, les victimes exerçaient leurs activités liées au commerce et étaient en règle vis-à-vis de l’administration zambienne.

Pour l’opinion publique, il est étonnant qu’après la visite du Chef de l’Etat rdcongolais en Zambie, des services de sécurité zambiens procèdent à des arrestations arbitraires des ressortissants rdcongolais alors que ladite visite s’inscrivait dans le cadre du renforcement de liens d’amitié et de la coopération bilatérale entre les deux (2) pays.

Pour la VSV, le règlement de toute situation litigieuse des ressortissants rdcongolais devrait privilégier les liens de consanguinité et de fraternité existant entre les deux (2) Etats en lieu et place d’arrestations massives et arbitraires

Tout compte fait, le gouvernement rdcongolais devra veiller sur la protection de ses ressortissants en situation difficile à l’étranger.

 

Eu égard à ce qui précède, la VSV invite le gouvernement rdcongolais à :

  • Demander la libération immédiate et sans condition des ressortissants rdcongolais arrêtés arbitrairement en Zambie ;
  • Exiger du gouvernement Zambien l’indemnisation des victimes pour tous les préjudices subis.

Fait à Kinshasa, le 10 mars 2018.

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR  LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *