N° 002 2017: Pour un encadrement efficace par les forces de l’ordre des militants et sympathisants de l’opposition

La Voix des Sans-Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) a appris avec consternation le décès inopiné, mercredi 01 février 2017, à Bruxelles, Royaume de Belgique de monsieur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, Président du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social « UDPS » et du Comité des Sages de la plate-forme d’opposition Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.

Au delà de son rôle d’acteur politique, monsieur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba est une icône et un modèle de constance dans la lutte pour le respect sans faille des valeurs et principes démocratiques. Point n’est besoin de rappeler que c’est entre autres grâce à lui que les congolaises et congolais à travers toutes les provinces de la RDCongo ont pris conscience de résister à toute velléité de pouvoir autoritaire depuis le régime de feu Maréchal Mobutu jusqu’à ce jour, et ce, quels que soient les arrestations, les relégations, le passage à tabac, la torture et autres humiliations subis.

De même, il est à mettre à l’actif de l’illustre disparu le refus de recourir à toute lutte armée en prônant une prise de pouvoir pacifique, civilisé à travers les urnes alors que la plupart d’acteurs politiques en RDCongo y compris de nombreux dirigeants actuels ont oeuvré au sein des rebellions avant d’arriver au pouvoir.

En vue de permettre aux militants et sympathisants de l’UDPS et à l’ensemble de la population congolaise de compatir avec les familles biologique et politique de l’illustre disparu, il est important que les autorités congolaises instruisent les forces de l’ordre dans le sens d’agir avec professionnalisme pendant tout le temps de deuil et de n’évoquer aucun prétexte pour tirer sur des personnes, jeter de gaz lacrymogène, réprimer, arrêter ou intimider toutes les personnes consternées du fait de la disparition de M. Etienne Tshisekedi Wa Mulumba.

La VSV saisit cette occasion pour demander aux acteurs politiques congolais engagés en ce moment précis dans les pourparlers sous les bons offices de la CENCO à honorer la mémoire de l’illustre disparu en privilégiant le dialogue susceptible de conduire à paix et à la stabilisation politique en RDCongo. Le théâtre actuel que font les acteurs politiques congolais en se battant pour le partage des postes et des responsabilités au sein des institutions ainsi que les tergiversations autour de la désignation du premier Ministre
est une honte à laquelle il faut impérativement et sans délai mettre un terme par respect pour la population congolaise, souverain primaire.

En définitive, la VSV présente ses condoléances les plus émues aux membres de la famille biologique de l’illustre disparu, du parti politique « UDPS » et de la plate-forme politique « Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement».
Que son âme repose en paix !

Télécharger en PDF

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *